Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

 L'IPSEC met en place des dispositions exceptionnelles afin d'accompagner ses adhérents

Ce dispositif Covid-19 se concrétise par :

  1. La mise en place d’un service de soutien psychologique pour ses adhérents

Dans le cadre exceptionnel de la crise sanitaire en cours, l’Ipsec, en collaboration avec son partenaire Filassistance, a mis en place un service de soutien psychologique pour ses assurés qui en ont besoin.

Ce service est réservé à l’adhérent et son conjoint et pourra donner lieu, en fonction des besoins identifiés, à 3 entretiens avec des psychologues cliniciens (-ennes).

Afin d’accéder à ce service, composer le numéro suivant : 09 77 40 84 34 et munissez-vous de votre n° d’adhérent.
Ce service est accessible du lundi au vendredi de 9h30 à 18h et ouvert, à ce jour, jusqu’au 15 mai 2020.

  1. Des services dédiés à la santé des adhérents
  • En cas de symptômes légers :
  • Test de suspicion Covid-19 en ligne : questionnaire proposé sur maladiecoronavirus.fr
  • En cas de diagnostic positif au Covid-19 avec symptômes légers :
  • Surveillance médicale à domicile ou en télésurveillance (par médecins ou infirmiers) :
  • Interactions médicamenteuses vis-à-vis du Covid19 : https://covid19-medicaments.com
    (relayé par le site du Ministère de la Santé et du gouvernement).
  • En cas de problématiques de santé non urgentes hors Covid-19 (afin d’assurer la continuité des soins) :
  • Libheros.fr : soins à domicile (femmes enceintes, personnes fragiles, maladie chronique, sortie d’hospitalisation).
  1. Des aides et prestations dans le cadre de l’assistance

Aide pour faire face à une situation médicale délicate, en cas d’hospitalisation notamment.
En collaboration avec notre partenaire Filassistance, l’exclusion » épidémie » qui peut être mentionnée dans certains contrats a été levée, pendant toute la durée de la crise sanitaire actuelle, pour toutes les garanties relevant des prestations de la vie quotidienne : aide-ménagère, auxiliaire de vie, école à domicile…

  1. Le fonds social Ipsec.

Guidée par l’intérêt général, l’Ipsec assure ses adhérents face aux aléas de la vie (santé, décès, incapacité, invalidité, dépendance).
Dans cette continuité, la solidarité est l’axe majeur des initiatives mises en place dans le cadre de son action sociale.
Ces aides sont attribuées sous certaines conditions.

Restant à votre disposition  Bien à vous 

Stéphane BANTZ Directeur Commercial IPSEC

 

 

CNP Assurances quittera en 2022 ses bureaux du 15e arrondissement de Paris pour réunir l’ensemble de ses collaborateurs franciliens dans un nouveau cœur de ville à Issy-les-Moulineaux. Le site comprendra des bureaux, commerces, logements, jardins et équipements publics, dont un groupe scolaire et une crèche. Il répondra aux normes environnementales les plus avancées.

L’ensemble de bureaux situé en prolongement de la rue de Rennes au-dessus de la gare Montparnasse sera entièrement restructuré après le déménagement de CNP Assurances à Issy-Cœur de Ville. Bénéficiant d’une localisation et d’une visibilité exceptionnelles, le projet s’inscrit dans un contexte de transformation sans précédent du quartier de la gare Montparnasse. La livraison est prévue pour fin 2026.

LA COFHUAT CHANGE D’ADRESSE

Chers amis,

Le propriétaire de nos locaux souhaitant les récupérer, nous avons cherché une nouvelle adresse. 

Nous serons désormais,  4 avenue du Recteur Poincaré dans le 16°. Il s’agit de l’ancien siège du CSTB dont certains bureaux sont aujourd’hui à louer. Nous serons au 4° étage côté Sud, 15m2, ce qui permettra l’installation de notre ordinateur et d’un espace pour de petites réunions, l’ASFA continuant à  accepter de nous accueillir pour les réunions  plus nombreuses.

La prochaine réunion du conseil se tient comme prévu à l’ASFA le jeudi 9 avril

 

Amicalement 

François LEBLOND

Président

Ancien Préfet

COFHUAT

www.cofhuat.org

4 avenue du Recteur Poincaré – 75016 Paris

Tél. : 01.40.40.70.83

 

VISITE  DES  ATELIERS DES GOBELINS » Manufacture des Gobelins: une invitation d'ARSCICADE-HABITAT

LE MERCREDI 3 JUIN 2020 : 

Pas moins de 600 palais de la République ont été aménagés en tapis et tapisseries issus de l’enclos des Gobelins, grâce à 80 artistes, 23.000 nuances de couleurs et 3 manufactures qui conservent un savoir-faire unique et traditionnel en tissage.
 
La manufacture des Gobelins et celle de Beauvais confectionnent de la tapisserie en utilisant respectivement la méthode de haute lice et basse lice. La manufacture de la Savonnerie est quant à elle dédiée à la production de tapis grâce à la méthode de haute lice.
 
Votre guide conférencier vous mènera dans les secrets des ateliers des liciers. Visitez deux des trois ateliers encore en activité et découvrez la minutie et la précision avec laquelle travaillent ceux qui façonnent les plus belles œuvres à destination des palais officiels.

 
Important
Le parcours comprend de nombreux escaliers et nombreuses cours pavées, éviter les chaussures à talons.
Pas d’ascenseur. Les photos sont interdites dans les ateliers

 

Adresse : 42, avenue des Gobelins - 75013 PARIS

Accès : Métro : Gobelins (ligne 7) ; Bus : lignes 27, 47, 83, 91.

Le coût de la visite guidée s'élève à 5 € pour les adhérents ARSCICADE-HABITAT – 10 € pour les autres associations.

Rendez-vous le MERCREDI 3 JUIN à 14 heures 45 précises 42, avenue des Gobelins - 75013 PARIS 

Référents pour toute info. : ARSCICADE-HABITAT : Philippe  DAVERAT ( 06 83 29 49 14 )

Et Josette DAVERAT ( 06 85 49 55 03) - Courriel : Josette (06 85 49 55 03)

  

 BULLETIN D’INSCRIPTION À LA SORTIE DU MERCREDI 3 JUIN 2020

Nombre de participants : 20 maximum. Durée de la visite : 1 heure 30

Le coût de la visite libre s'élève à  5 € pour les adhérents D’ARSCICADE-HABITAT

 10 € pour les autres Associations.

Le Bulletin est à renvoyer pour le 15 MAI au plus tard

 

Rendez-vous le MERCREDI 3 JUIN à 14 Heures 45 précises à l'entrée de la Manufacture des Gobelins

42, avenue des Gobelins - 75013 PARIS

Nom et Prénom:………………………………….. …………………..........................………………............................

Adresse :…………………………………………………………………........................................................................

1/ ARSCICADE-HABITAT:            2/  VVF:            3/ CNP:             4/ CDC INF.:            5/ AUTRE:   

 

Prix: 5,00 € ou 10 € x ................personne (s) = .............€ Chèque libellé à l'ordre d'ARSCICADE-HABITAT

 

DATE:.................................................................................................SIGNATURE:.............................................................

ARSCICADE-HABITAT

OPEN AMIRAL 27 rue Camille Desmoulins

92 ISSY-LES-MOULINEAUX

 01.41.57.70.94 - E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Une invitation de l'association Exposition ARSCICADE-HABITAT 

Visite de l'exposition WILLIAM TURNER au Musée Jacquemart-André

                .   LE LUNDI 6 AVRIL 2020 :

En 2020, le musée Jacquemart-André présente une rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851). Incontestablement le plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise, il en exploita les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes. 
Cette exposition révèle le rôle qu’ont joué les aquarelles dans la vie et l’art de Turner, des oeuvres de jeunesse qu’il envoya à la Royal Academy aux fascinantes expérimentations lumineuses et colorées de sa maturité. Pour un public moderne, ces dernières comptent parmi ses oeuvres les plus radicales et accomplies. 

Grâce aux prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres, qui abrite la plus grande collection de Turner au monde, le musée Jacquemart-André accueille une exposition de 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l’huile, dont certaines n’ont jamais été présentées en France.

Outre ses oeuvres achevées destinées à la vente, Turner conservait pour lui-même un fonds considérable d’oeuvres, laissé à sa mort dans sa maison et dans son atelier. Au total, après la mort de l’artiste, la nation britannique en 1856 reçoit un legs immense comprenant une centaine de peintures à l’huile, des études inachevées et des ébauches, ainsi que des milliers d’oeuvres sur papier : aquarelles, dessins et carnets de croquis.

Adresse : Musée Jacquemart-André 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Accès en transport en commun: 

Métro : lignes 9 et 13 stations Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe du Roule
En RER : Ligne A, station Charles de Gaulle-Étoile
En bus : Lignes 22, 43, 52, 54, 28, 80, 83, 84, 93
En voiture : Parking Haussmann-Berri, au pied du musée, ouvert 24h/24

Le coût de la visite guidée s'élève à 7 € pour les adhérents ARSCICADE-HABITAT – 14,00 € pour les autres associations.

Rendez-vous le LUNDI 6 AVRIL à 17 heures précises 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Référents pour toute info. : ARSCICADE-HABITAT : Philippe DAVERAT (06 83 29 49 14 ) 

Et Josette DAVERAT (06 85 49 55 03) - Courriel : Josette (06 85 49 55 03)  

............................................................................................................................

 

              BULLETIN D’INSCRIPTION À LA SORTIE DU LUNDI 6 AVRIL 2020 

Nombre de participants : 20 maximum. Durée de la visite : 1 heure 15 

Le coût de la visite libre s'élève à 7 € pour les adhérents D’ARSCICADE-HABITAT 

14 € pour les autres Associations.

Le Bulletin est à renvoyer pour le 16 MARS au plus tard

Rendez-vous le LUNDI 6 AVRIL à 17 Heures précises à l'entrée du Musée Jacquemart-André 

 

Nom et Prénom: ……………………………….. …………………..........................?………………............................

Adresse :…………………………………………………………………....................?....................................................

1/ ARSCICADE-HABITAT:   □         2/  VVF:   □         3/ CNP:   □          4/ CDC INF.:   □         5/ AUTRE:   □

Prix: 7,00 € ou 14 € x ................personne (s) = .............€ Chèque libellé à l'ordre d'ARSCICADE-HABITAT

 DATE:......

 

 

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Jacques François.

Alors qu'il se sentait fatigué il a voulu aller passer la journée de samedi au ski avec ses petits - enfants. Mais il fut frappé d'un malaise sur les pistes, une rupture d'anévrisme, et malgré un transport rapide en hélicoptère à l'hôpital, il est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. La cérémonie funéraire aura lieu vendredi 28 février 2020 à 14 h.00 en l'église de la Plaine Fleurie à Meylan (38) suivie de l’inhumation à Meylanmoi.Nous présentons à Monique son épouse, son fils , ses petits enfants et à toute sa famille toutes nos condoléances ainsi que nos pensées les plus chaleureuses pleines de tristesse.

René Gay, dans ses travaux de mémoire avait dressé le portrait de Jacques  

  "Lorsque j'avais recruté en 1967 Jacques FRANCOIS, jeune Ingenieur Civil des Ponts et Chaussées, il m'avait dit qu'il souhaitait être affecté en Province dès qu'un poste intéressant se présenterait . Ce fut le cas  lorsqu'on créa une antenne de l'Agence Rhône Alpes du BETURE à Grenoble  en 69. Il poursuivit ensuite  sa carrière en Rhone-Alpes: Directeur de la SERC (SEM de CHAMBERY), de la SES (Sté d'Equipement de la Savoie) et de la SODEVAB ( Sté d'Equipement de la Vallée des Bellevilles)  qui fusionneront pour former la SAS (Sté d'Amenagement de la Savoie. Puis de 1985 à 88 il devint Directeur Régional de la SCET pour les Alpes (Drôme, Ardèche, Isère et les 2 Savoie. En1988 il devint PDG  de la Sté des Remontées Mécaniques de Tignes puis également en 71 de celles des ARCS, développant avec succès les activités du Groupe CDC  dans les Stations de haute altitude. Il  a été un des acteurs important de la création de la Cie des Alpes, dont il a été Vice Président jusqu'à sa Retraite"

Lors de sa retraite Jacques adhéra quelques années à l'AARSCET puis se retira pour se consacrer au métier de Médiateur aupres des tribunaux qu'il exerçait avec passion et réussite.De collaborateur apprécié, il était devenu pour moi  un excellent ami

René GAY

Rapport modal 2019 de la COFHUAT par son Président Monsieur François Leblond

Les actions conduites en 2019 expriment la volonté de la Cofhuat d’inscrire son action dans l’actualité en s’appuyant sur sa longue expérienceLorsque les générations qui nous ont précédés, ont créé la Cofhuat, ils voulaient que, désormais, les sujets relatifs à la construction, l’urbanisme et l’aménagement du territoire soient traités de façon plus coordonnée : tous ceux qui participent, directement ou indirectement, à l’acte de bâtir, devaient œuvrer ensemble. La création de la Cofhuat devait contribuer à abattre les cloisons. La reconnaissance d’utilité publique de notre institution a donné à cet objectif une large portée.

Depuis bientôt 20 ans que je préside l’institution, j’ai eu à cœur de proposer au Conseil d’Administration des actions nouvelles se situant dans l’esprit des fondateurs et d’aider nos membres à élargir le débat chaque fois que nécessaire. Les questions qui se posent en France aujourd’hui imposent d’élargir notre conseil à de nouveaux membres et de traiter des priorités nouvelles. L’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires qui vient d’être créée, regroupant ce qui était jusqu’à peu séparé : l’aménagement du territoire et la politique de la ville, correspond, dans son objet, à celui de la Cofhuat. Nous  avons en effet toujours voulu ne pas séparer ces deux domaines. Les relations que nous aurons avec les pouvoirs publics en seront simplifiées.

Les travaux réalisés au cours de l’année 2019 illustrent cette volonté

1/ l’année a débuté  avec la publication d’un livre « place aux initiatives » qui fait suite à celui publié l’année précédente qui avait retracé les grands moments de la politique du logement et de l’aménagement du territoire depuis la Libération et du rôle qui y avait joué des membres éminents de la politique et de l’administration.

 Le livre publié en 2019, traitant de l’actualité,  est divisé en 5 titres décrivant des exemples concrets d’actions qui ne peuvent être conduites sans concertation entre tous les intéressés.

         A/ les besoins en logement dans les zones tendues

         B/ l’influence du développement durable sur les règles et les pratiques de la construction

         C/ l’édification d’une ville où il fait bon vivre

         D/ la réparation des erreurs du passé dans les quartiers en politique de la ville

         E/ un aménagement du territoire qui réduit les fractures territoriales

Pour la réalisation de l’ouvrage, il a fallu faire appel à des institutions qui ne faisaient pas partie de la Cofhuat et que nous appelons  à devenir nos partenaires.

2/ il a été convenu que chacun de ces titres ferait l’objet d’un approfondissement dans les réunions de travail de 2019, toutes n’ont pu être abordées, cela sera l’objet des réunions de travail de 2020

 Le titre A, qui concerne les besoins en logement, a donné naissance à un groupe de travail qui s’est réuni à plusieurs reprises, composé des meilleurs spécialistes du sujet, le rapport a été diffusé en septembre, il a été envoyé aux autorités de l’Etat.  Monsieur le Premier Ministre s’est engagé, dans sa réponse, à le verser aux dossiers en cours d’étude en la matière.

Le groupe de travail traitant du titre C : « des quartiers où il fait bon vivre », poursuit aujourd’hui ses travaux, il a sélectionné des quartiers exemplaires en la matière et programme pour l’année prochaine des visites sur place, l’objectif étant l’écriture d’un rapport pouvant lui aussi être largement diffusé, notamment chez des étudiants des écoles d’architecture qui sont conviés aux réunions et qui manifestent un grand intérêt pour nos travaux.

Nous nous proposons de consacrer un numéro prochain du « courrier de la Cofhuat « à un rassemblement des titres A et C

Le titre B/ rassemblant des informations sur les changements de techniques de construction face au développement durable fera l’objet de réunions en 2020. Nous nous efforcerons de joindre à nos analyses les questions relatives au coût et aux moyens de financement.

Le titre D/ consacré à La réparation des erreurs du passé est un sujet qui a retenu notre attention depuis de longues années. Pour 2019, cela s’est traduit par un dialogue avec les élus de Clichy Montfermeil et une visite sur place du site d’action culturelle que conduisent ensemble les deux collectivités. Des contacts ont été repris avec des associations comme » sport dans la ville « et avec l’orchestre de Zahia Ziouani qui enseigne la musique classique aux enfants des banlieues

Le titre E/  Il n’a pas eu de réunions sur les propositions du livre en matière d’aménagement du territoire, ce sera au programme de 2020 ( voir ci-dessous, le prochain livre en préparation)

3/ Notre participation à l’opération : « rêves de scènes urbaines » démontre notre volonté de rejoindre une initiative qui s’inspire des mêmes principes que ceux de la Cofhuat : faire œuvrer ensemble des entreprises privées dans le dialogue qui doit s’instaurer avec la collectivité publique, en l’occurrence, d’abord, en la matière, la communauté d’agglomération de la plaine Saint Denis, pour proposer des innovations dans des ensembles à construire en un lieu où se trouvaient des usines sources de terrains pollués. Les engagements réciproques entre les élus et les entreprises, déjà intervenus dans le cadre de cette opération permettent de la transposer dans des villes de province et de faire connaître à l’étranger des savoir-faire de la France qui peuvent initier des opérations de grande ampleur. La Cofhuat a reçu la visite de Chinois qui construisent une ville nouvelle et pensent que le savoir- faire français peut leur être utile.

4/ Nous avons consacré la dernière partie de l’année à la préparation d’un nouveau livre : « le développement durable au quotidien » qui entend développer avec des partenaires nouveaux, les thèmes évoqués dans le livre précédent

L’élargissement du conseil est une question fondamentale. La Cofhuat avait dans son conseil d’administration et parmi ses interlocuteurs, essentiellement des professionnels de la construction et de l’urbanisme. Les difficultés, qui se sont produites en début d’année en France, nous ont conduits à considérer que nos investigations devaient s’étendre aux collectivités territoriales. Sans elles, aucune politique d’aménagement du territoire, aucune politique de la ville, ne peuvent prendre en compte tous les aspects des difficultés locales. Nous avons choisi un thème, celui du développement durable au quotidien. Celui-ci est traité aujourd’hui de façon prioritaire par les régions, les départements, par l’ensemble du tissu territorial de base. Il ne peut aussi être abordé sans donner la parole aux propositions des entreprises qui présentent aux élus de multiples actions innovantes et qui souhaitent mieux les faire connaître grâce au livre. Les acteurs de la politique du logement présents dans notre conseil d’administration, apporteront leur concours dans le cadre de leurs compétences s’étendant sur tout le territoire. L’attention portée au besoin de logements pour ceux dont les revenus sont les plus modestes, leur incombent en priorité. Nous voulons intéresser à ces différentes fins, les banques et autres acteurs financiers pour qu’ils introduisent  leur savoir dans les analyses des dossiers.

 

Pour la réalisation de ce programme ambitieux se poursuivant d’année en année, nous sommes tous bénévoles et consacrons beaucoup de notre temps à la Cofhuat. Cela conduit celle-ci à n’avoir pour frais annuels que la rémunération d’une assistante qui assure le suivi de toutes nos initiatives, les dépenses relatives à nos bureaux et les frais d’impression de nos prestations, le tout se montant approximativement à 80 000 euros. Nous n’avons jusqu’ici, pas demandé d’aide financière à l’Etat pour garantir notre indépendance, mais nous dérogerons, pour le financement du prochain livre, à cette ligne de conduite. Au-delà de cela, la reconnaissance d’utilité publique dont nous sommes bénéficiaires, permet à des entreprises, en apportant leur soutien financier, de bénéficier d’avantages fiscaux, nous en solliciterons certaines. Leur réponse positive nous permettrait de développer nos travaux et de prévoir des voyages à l’étranger pour faire connaissance d’opérations réussies qui pourraient être citées en exemple chez nous.

 Je proposerai au prochain conseil d’administration de donner à celles des entreprises qui interviennent financièrement au profit de la Cofhuat, un label qui pourra leur servir à montrer dans leurs relations extérieures, leur souci de soutenir, au-delà de leurs objectifs propres, cette oeuvre d’intérêt général.   

 

Des nouvelles du Printemps de l'économie !

 

L'équipe du Printemps de l'économie vous souhaite

une très belle année 2020 !

 

 

Vous étiez 10000 participants à la 7è édition du Printemps de l'économie !

Combien serez-vous à la 8è édition en 2020 ?

 
 

 Guerres et Paix

Anodin ce clin d’œil à Tolstoï ?

Le monde est en ébullition : montée des tensions militaires, économiques, commerciales, financières, monétaires, sociales, culturelles, politiques, idéologiques. Il est confronté à la montée d’inégalités dont se nourrissent les populismes, qui font leur terreau de la « méconnaissance en économie, une menace pour la démocratie ». Dans certains pays, des "apprentis sorciers" ont accédé au pouvoir, dans un contexte où une vaste redistribution des cartes est en cours entre grandes puissances.

Si certaines de ces tensions présentent des risques non-négligeables de guerre, d'autres ne nécessitent que des combats pour un demain plus solidaire, pour réussir face aux défis sociaux et environnementaux.

Et puis, fort heureusement, tout n'est pas guerre ! Si nous regardons dans le rétroviseur, combien de conflits résolus, facteur de paix et de cohésion sociale ?

 Emparez-vous de l'économie !

 

 

Surveillez votre boîte mail !

Prochainement, vous découvrirez le programme exceptionnel de cette 8è édition au Cnam, à l'Université Paris-Dauphine, au lycée Turgot, à la Mairie du 3è, ainsi que nos 120 intervenants prestigieux, nos anciens et nos nouveaux grands mécènes, mécènes et partenaires !

Retrouvez le programme en ligne tout prochainement

sur notre site www.printempsdeleco.fr

ainsi que les vidéos des précédentes éditions.

 

 
 

 

r.

 


 
 

C’est avec une profonde émotion et peine que nous avons appris la disparition de Monsieur Lucien FARHI.  Il s'est éteint le 8 décembre 2019, à l'âge de 82 ans. L’UNION-ATRIUM présente à sa famille et à ces proches ses profondes et sincères condoléances

Lucien Farhi . Entré dans le groupe CDC le 01/11/1961, il a consacré la première partie de sa carrière professionnelle entièrement au service de la CDC, précisément à la SEDES (bureau d’études de la CDC).

En 1976, il décide de s’installer en tant qu'agriculteur, dans les Alpes de Haute-Provence, créant une exploitation d'arboriculture fruitière, - beaucoup ont entendu parler des pêches de Lucien- alternant périodes à temps plein et périodes à temps partiel : week-end, vacances et jours fériés. La semaine, pendant cette période, il est aux côtés de (Madame) Dominique ALDUY, à C3D.

De retour à la CDC à temps complet, il devient le conseiller de Jean-Pierre BRUNEL, alors secrétaire général, puis exerce à la SCDC, où il dirige des missions d’audit auprès des collectivités locales.

Il œuvre également au lancement de France Active auprès de Claude Alphandéry.

Ce n'est donc qu'en 1999 que Lucien Farhi quitte définitivement le groupe CDC, soit près 38 ans après y être entré.

Ses proches tiennent à témoigner de l'importance qu'a eu pour lui cet engagement professionnel (quand Lucien disait "la Caisse", on sentait que c'était fort pour lui).

Tout aussi actif pendant sa retraite, Il s'était consacré d'abord au soutien scolaire. Puis Lucien Farhi s'était entre autres investi auprès du Syndicat de la médecine générale (gestion de la Revue Pratiques, dont le  sous-titre « les cahiers de la médecine utopique » décrit pleinement Lucien !). Animateur durant plusieurs années du site "Les Outils du Soin", il avait créé récemment un dernier site :  "Informer pour agir", avec pour slogan “ textes étoffés, scalpel incisif “

En Ardèche, où il résidait en partie depuis 10 ans, Lucien Farhi est resté fidèle à lui-même en se montrant particulièrement actif dans le soutien aux migrants.

L'Amicale des retraités de CDC Informatique vous propose une SORTIE ROYALE Le vendredi 14 février 2020 à la Basilique de Saint-Denis et son Musée d'Art et d'Histoire. 

De 10h30 à 12h30 : visite guidée de la basilique de Saint-Denis. A l'origine, église d'une abbaye prospère pendant le Moyen Age, la Basilique devint un lieu de pèlerinage très important et lie son destin à celui de la royauté dès le VIIième siècle. Elle devient le lieu de sépulture des souverains français. La nécropole royale abrite plus de 70 tombeaux dont celui de Dagobert, François Ier, Catherine de Médicis et Louis XVI, mais aussi d'exceptionnelles sculptures funéraires. Considérée comme le premier chef d'œuvre de l'art gothique la Basilique se caractérise par une lumière exceptionnelle avec de superbes vitraux. 

De 12 h45 à 14h Installation et déjeuner au restaurant "La Table Gourmande". 

De 14h15 à 16h15 : visite du Musée d'Art et d'Histoire. Depuis 1981, l'ancien Carmel de Saint-Denis héberge le Musée d'Art et d'Histoire Paul Eluard. Dans l'ancien réfectoire sont rassemblés plus de 600 objets provenant des fouilles archéologiques effectuées à Saint-Denis : poteries et bijoux mérovingiens, sculptures romanes, verreries et étains. Une apothicairerie présente l'un des plus beaux ensembles de céramiques pharmaceutiques de France. A l'étage nous verrons une collection unique consacrée à la Commune de Paris. Le pavillon Louis XV abrite le fonds littéraire Paul Eluard (natif de Saint-Denis) et des surréalistes. 

Attention : Il faut être au moins 20 participants pour que cette sortie ait lieu. Si nous n'atteignons pas ce nombre, vous serez remboursé. Lieu de rendez-vous : devant les grilles de la Basilique à 10h15 Merci de vous inscrire avant le 6 janvier à l'aide du coupon ci-dessous accompagné d'un chèque de 58 par personne pour l'adhérent et son conjoint de vie. En cas de difficultés contacter JP Baruche 06 15 45 61 69 

Inscription à renvoyer à JP Baruche 2 rue Sisley -78 360 Montesson Accompagné d'un chèque de participation à l'ordre d'AR ICDC 

Nom .......................................... Prénom ........................... Tel .............................. 

Nom .......................................... Prénom ........................... 

Adresse et mail ....................................................................................