Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Sciences Po à l'assaut du Quai d'Orsay

Nous vous signalons que le nouveau livre de François Leblond Sciences Po à l'assaut du Quai d'Orsay est maintenant disponible à la vente sur le site www.librinova.com  et prochainement dans toutes les e-librairies image002.jpgpartenaires.  Vous pouvez en trouver la liste complète ici : librairies en ligne.

Vous pouvez également précommander un livre en Edition papier (au tarif de 10 € plus les frais d’envoi) à l’adresse suivant : François LEBLOND - 79  quai André Citroën – 75015 Paris.

Au lendemain de la défaite du Second Empire, la France fait face à d'âpres négociations avec la Prusse. Albert Sorel, jeune diplomate, tire d'emblée une leçon de l'échec qui vient d'être subi : la nation française n'a pas disposé d'un personnel diplomatique capable de défendre les intérêts fondamentaux de notre pays et d'informer Napoléon III des risques de sa politique aventureuse. Et quoi de mieux qu'une école pour renouveler cette culture diplomatique et préparer tous ceux qui exerceraient de telles responsabilités.Son ami Emile Boutmy, au moment de fonder l'Ecole Libre des sciences Politiques, lui propose de quitter le corps diplomatique pour se consacrer désormais à former une nouvelle génération de diplomates de carrière. L'un et l'autre considèrent qu'il est impossible de comprendre les subtilités des relations internationales sans une connaissance précise du bouleversement que la Révolution Française et le Ier Empire ont créé en Europe, et des traités qui ont évité pendant longtemps le retour à la guerre, traités vivement critiqués par Napoléon III. La passion que l'un et l'autre ont mise à combler les lacunes de ceux qui se destinaient à la diplomatie, a été très vite appréciée des responsables du quai d'Orsay. L'école se donnait pour tâche de former des hommes qui concilieraient grâce à leur culture, mieux que leurs prédécesseurs, rigueur des principes et observation des réalités.

 

 

 

Connectez-vous pour commenter